L’enfant avec un SDRC: incidence et les caractéristiques cliniques

Un article sur le SDRC chez l’enfant qui a été publié le 01 août 2016, ainsi en lisant cet article, on se rend bien compte que chez l’enfant, que ce syndrome est loin d’être anodin comme chez les adultes

 

L’article sur le SDRC chez l’enfant:

Ecrit par : Arafeh H-abu 1 , Abu Arafeh la I- 2 .

University of Edinburgh, Edinburgh, Royaume-Uni Département de Pédiatrie, Forth Valley Hospital Royal, Larbert, Stirlingshire, Royaume-Uni.Département de Pédiatrie, Forth Valley Hospital Royal, Larbert, Stirlingshire, Royaume-Uni.

Objectif

Connaître les caractéristiques cliniques du syndrome de la douleur régionale complexe (SDRC) chez les enfants avec un accent sur les troubles du mouvement.

 

METHODES

Toutes les publications avec des données originales sur les enfants avec un SDRC ont été évalués. Ainsi, les données ont été compilées et les statistiques descriptives ont été appliquées.

Ainsi pour étudier les caractéristiques cliniques et épidémiologiques du syndrome de la douleur régionale complexe (SDRC) chez les enfants, donc certaines données ont été prise en compte:

Tous les enfants et adolescents de moins de 16 ans avec un nouveau diagnostic de SDRC, qui ont été signalé à l’Unité de surveillance pédiatrique écossais ont été inclus.Par ailleurs Les patients ont été recruté entre le 1er Novembre 2011 et le 31 Octobre 2015. Donc, des informations ont été recueillies sur les patients de la démographie. Ainsi que les caractéristiques cliniques, les enquêtes, la gestion et l’impact de la maladie sur l’enfant et de la famille. en conclusion, le diagnostic du SDRC a été fait pour satisfaire aux critères cliniques de l’Association internationale pour l’étude de la douleur (IASP).

Ainsi, 26 cas de SDRC ont été signalés sur 4 ans, ce qui donne une incidence minimale estimée de 1,16 / 100 000 (95% CI 0,87 à 1,44 / 100 000) les enfants 5-15 ans. Dont dix-neuf patients étaient des femmes (73%) et l’âge moyen au moment du diagnostic était de 11,9 (intervalle 5.5-15.4 ans).D’abord, l’intervalle moyen entre l’apparition des symptômes et le diagnostic était de 2 mois (extrêmes 1-12). Par conséquent, la majorité des enfants était sur un seul site, en conclusion, les jambes été plus souvent touchés que les bras, ainsi que le côté droit plus souvent touchés que le gauche.Cependant, Il y avait un traumatisme évident au début de la maladie chez 19 enfants et des lésions nerveuses possible en une seule. Ainsi, toutes les enquêtes étaient normales et plusieurs modalités de traitement ont été utilisées avec un succès variable. en conclusion, la maladie a eu des répercussions importantes sur la vie, l’éducation et la famille des patients.

Enfin, l’incidence estimée du SDRC est de 1,2 / 100 000 enfants 5-15 ans. Pour conclure, le diagnostic du SDRC est souvent retardé. Il a un impact significatif sur les enfants et leurs familles.

 

Citation

Syndrome complexe régional de la douleur chez les enfants: incidence et les caractéristiques cliniques.Abu-Arafeh H , Abu-Arafeh I – Arch. Dis. Enfant. – Août 1 2016; 101 (8); 719-23MEDLINE est la source de la citation et le résumé de cette fiche

Source Titre complet
Archives de maladies infantiles

La langue
Auteur Affiliation
Auteurs : Arafeh H-Abu , Abu-Arafeh

 

Comments are closed.