Nouvelles explications pour comprendre le SDRC 1 &2

Association qui se bat pour la reconnaissance du SDRC (syndrome douloureux régional complexe), SDRC1= algodystrophie (sans lésion nerveuse), SDRC2= algoneurodystrophie avec des lésions nerveuses

Nouvelles explications pour comprendre le SDRC 1 &2

Pocket

Last Updated on

Voici un article écrit par le collège royal des médecins du royaume Unis qui donne des explications, il date de 2012, depuis il y a eu encore quelques connaissances supplémentaires.

J’espère que cet article ou vous trouverez des tableaux explicatifs entre le SDRC 1 et le SDRC 2, bizarre il n’apparaît pas que le SDRC dure: 6 mois, 18 mois, 24 mois, à moins que ces fameux chiffres de “guérison” correspondent à l’apparition de la phase trophique et que du coup ils étaient mal interprétés.

 

[panel type=”regular”]

Quelques extraits:

 

Les symptômes peuvent se propager au-delà du territoire du nerf lésé dans le type II. inflammation neurogène en cours, la dysfonction vasomotrice, la sensibilisation centrale et neuroplasticité mésadapté contribuent au phénotype clinique de SDRC. Les facteurs génétiques et psychologiques peuvent influer sur la vulnérabilité aux CRPS et affectent également les mécanismes qui maintiennent SDRC.changements périphériques et centraux peuvent être irréversibles. Le système nerveux sympathique joue un rôle clé dans le maintien de la douleur et un dysfonctionnement autonome dans l’extrémité affectée.

Les patients progressent généralement en trois étapes que CRPS se développe. SDRC chez les enfants ne suivent pas toujours les mêmes modèles de scène et peuvent parfois deviennent stagner, voire lentement améliorer.

[/panel]

 

Article

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

error: Content is protected !!
0Shares

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :