Nous dénonçons la maltraitance que nous subissons en tant que patients SDRC

L’association dénonce la maltraitance que nous subissons en tant que patients atteints de SDRC. Le mot est juste, car cette dernière prend différentes formes. aucune reconnaissance nous est donnée, nous avons pas le droit à la parole

 

 

Les maltraitances que nous subissons:

le Conseil de l’Europe a classifié les différents types de maltraitances:

  • Violences médicales ou médicamenteuses: manque de soins de base, non-information sur les traitements ou les soins, abus de traitements sédatifs ou neuroleptiques, défaut de soins de rééducation, non prise en compte de la douleur…
  •  Violences psychiques ou morales: langage irrespectueux ou dévalorisant, absence de considération, chantages, abus d’autorité, comportements d’infantilisation, non-respect de l’intimité, injonctions paradoxales.

Ces deux violences, nous les subissons continuellement, nous sommes traités de “cas désespérés, de menteurs, on entend sans arrêt la même phrase: “c’est dans votre tête”

Beaucoup de patients atteints de SDRC, ne sont pas écoutés, alors que nous en tant que patients, nous vivons notre syndrome, nous le connaissons, ainsi que ces symptomes

De fausses informations sont données aux patients, à l’heure actuelle nous ne guérissons pas de notre syndrome, certains patients rentrent en rémission, mais malheureusement pas tout le monde

Un manque de respect se fait ressentir envers les patients, l’association n’a toujours pas été reçu par le ministère de la santé, ni la DGOS: ceci est un manque de respect, mais aussi de maltraitance!!!!

Le terme de maltraitance inclut donc à la fois des actions envers une personne et des omissions.

 

L’association est la seule à donner les statistiques Françaises sur le SDRC

 

Statistique & Résultats _ Mon Survio

 

Comments are closed.