Médias ou presse

Association qui se bat pour la reconnaissance du SDRC (syndrome douloureux régional complexe), SDRC1= algodystrophie (sans lésion nerveuse), SDRC2= algoneurodystrophie avec des lésions nerveuses

Médias ou presse

Pocket

Last Updated on

Rate this post

Nous avons besoin d’aide de la part des médias, de la presse, ceci afin de faire sortir le SDRC, algodystrophie, algoneurodystrophie de l’ombre .

Vous êtes journalistes et vous êtes intéressés de faire un article sur l’association Thera Wanka, voici le communiqué de presse que vous pouvez utiliser dans vos médias:

 

Thera Wanka : pour en finir avec la douleur !

 

C’est une association encore jeune mais qui attire déjà tous les regards. Créée par une infirmière motivée et dynamique, l’association Thera Wanka lance de grands projets…

 

En créant Thera Wanka, Corine Cliquet veut informer et sensibiliser. Il faut dire que l’algodystrophie, l’algoneurodystrophie, ou le Syndrome douloureux régional complexe (SDRC) sont des maladies peu connues. Un déficit d’information qui a des conséquences sur les soignants et les patients. Retard de diagnostic et traitements aléatoires sont encore aujourd’hui le résultat d’un manque cruel d’études et de recherches scientifiques sur ces maladies.

“Il faut agir et réagir”, explique Corine Cliquet. “Etant concernée par le Syndrome douloureux régional complexe à double titre de soignante et de patiente, je souhaite faire sortir cette maladie de l’ombre, que la souffrance des patients soit entendue et comprise.”

 

Aidez-nous à faire sortir le SDRC, algodystrophie, algoneurodystrophie de l’ombre:

Pour atteindre nos objectifs, de faire sortir ce syndrome de l’ombre. Que l’on s’y intéresse, que l’on parle de lui avec les bonnes informations, c’est pour cela que nous aimerions que des médias, la presse prennent contact avec nous.

Que vous nous souteniez dans nos démarches, trop de souffrance chez les patients.

en plus de l’association, Corine Cliquet devient thérapeute en relation d’aide pour patients SDRC et douloureux chroniques pour une mailleure connaissance & prise en charge de la maladie.

  • Avec pour spécialisation: un D.U. d’éducation thérapeutique du patient, grâce à cela mise en place d’ateliers.
  • Spécialisation en EFT: (emotionnal freedom technique)est une thérapie qui utilise les méridiens d’acupuncture sans les aiguilles.
  • Formatrice en SDRC, algodystrophie, algoneurodystrophie & ETP (éducation thérapeutique du patient)

Au programme, des ateliers , des groupes de paroles (déjà mis en place au sein de l’association: tous les mercredi AM à parir du 20 septembre). J’aimerai travailler avec d’autres thérapeutes, professionnels de la santé, mais aussi des patients experts atteints d’autres pathologies

Avec au bout, l’espoir d’atteindre le maximum de personnes pour contribuer à faire connaître, informer, et soulager toutes celles et tous ceux qui sont atteints du Syndrome douloureux régional complexe, mais aussi d’aider tous ceux qui sont atteints de douleurs avec des pathologies différentes du SDRC.

Le site professionnel de Corine Cliquet

http://progressons-avec-nos-douleurs.com

Si vous voulez, vous aussi, participer à cette belle aventure, comme membre de l’association ou pour collaborer, vous pouvez contacter Corine Cliquet.
Nous contacter

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

error: Content is protected !!
0Shares

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :