Le cerveau & ses réponses chez les patients SDRC, algodystrophiques

Association qui se bat pour la reconnaissance du SDRC (syndrome douloureux régional complexe), SDRC1= algodystrophie (sans lésion nerveuse), SDRC2= algoneurodystrophie avec des lésions nerveuses

Le cerveau & ses réponses chez les patients SDRC, algodystrophiques

Pocket

Last Updated on

Rate this post

Voici un petit article sur les réponses du cerveau à regarder des actions motrices qui sont modifiées chez les patients SDRC par rapport à des personnes en bonne santé. Cela donne des réponses sur le fait que les patients souffrent de grosses douleurs.Ce qui prouve que les douleurs et la maladie: le SDRC sont bien réels, non imaginaires.

L’article est court mais il explique bien

Résumé:

“Certaines personnes prétendent éprouver de la douleur à regarder quelque chose de pénible à se produire. Cela est particulièrement vrai des personnes souffrant du syndrome de la douleur régionale complexe (CRPS), un trouble de la douleur chronique invalidante dans un membre. Chez les patients CRPS ou SDRC, algodystrophie, algoneurodystrophie, les deux mouvements propres et simplement en observant les mouvements des autres personnes peuvent aggraver la douleur.”

  J’espère que cet article vous aura aidé à comprendre le rôle que joue le cerveau dans la pathologie du SDRC (syndrome douloureux régional complexe. SDRC1= algodystrophie sans lésion nerveuse et le SDRC 2= algoneurodystrophie avec des lésions nerveuses. C’est important d’avoir ces informations

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

error: Content is protected !!
0Shares

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :