Groupes de paroles

Aucun groupes de paroles pour patients SDRC n’existent, des groupes ou ces derniers ne se sentiraient pas jugés. Car les patients SDRC sont considérés souvent comme des menteurs, des simulateurs, des comédiens et souvent, nous entendons: «c’est dans votre tête» Même certains psychiatres, psychologues ne croient pas à la véracité de la maladie, qui est bien réelle et qui est une maladie douloureuse, rare, orpheline et neurologique

De ce fait,la fédération d’associations Thera Wanka met en place des groupes de paroles, seulement pour patients SDRC, pour les patients de la Drôme et de l’Ardèche. Dans un premier temps, nous ferons des groupes de paroles qu’entre patients. Puis par la suite, nous en ferons 1 pour les aidants, la famille.

Vous serez libres de parler sans aucun jugement, nous comprenons vraiment ce que vous vivez, puisque la présidente (qui sera là pur animer les groupes de paroles) est atteinte aussi du SDRC.

Votre parole à de l’importance, nous serons là pour vous écoutez, vous pourrez laisser sortir vos émotions et non le SDRC n’est pas dans la tête, vos souffrances sont bien réelles.

Dates, heures, lieu, tarif:

Le premier groupe de paroles commence le 20 septembre à 14H00 : 4 rue Saint Jean (Maison des sociétés) 26000 Valence

 

Inscriptions:

1
Service
2
Heure
3
Détails et Paiement
4
Merci

Choisissez le service, la date et l'expert et cliquez sur le bouton "Rendez-vous ?"

 

Ces groupes de paroles seront payants et ouverts aux adhérents et non adhérents.

Tarifs: (à payer sur place lors du RDV)

Adhérents: 5€, non adhérents 10€ à payer lors de la séance

Nombre de personnes: minimum 3, maximum 8

Les tarifs: 10€ pour un non adhérent, 5€ pour un adhérent

Dans un premier temps, il y en aura un, 1 fois/semaine , par la suite, nous pourrons faire un groupe de parole pour les patients et un autre pour la famille (cela viendra plus tard).

Les animatrices:

Céline Serres: psychologue clinicienne (Bientôt je vais mettre la fiche de présentation de Céline qui n’a pas été choisi par hasard, elle ne juge pas et surtout elle trouve discriminatoire, le fait de dire ç un patient que c’est dans sa tête)

Corine Cliquet: infirmière et formatrice

Un groupe de parole, qu’est ce que c’est ?

 

Le groupe de paroles est un lieu animé par un professionnel de la relation d’aide qui donnera un espace aux participants,ainsi qu’une professionnelle de la santé (infirmière) et présidente de l’association afin de donner aussi des informations sur le SDRC.

Cet espace permettra d’échanger sur le SDRC, les douleurs, le manque de reconnaissance et sur les difficultés rencontrées dans le SDRC. Le groupe de parole est un lieu: De partage, d’échange, d’écoute réciproque autours du SDRC.

Le groupe de parole est un lieu:
  • De partage, d’échange, d’écoute réciproque autours du SDRC. Ce lieu encourage l’expression ouverte des sentiments, des souffrances, des émotions
  • Permet de réduire l’isolement psychosocial
  • Qui stimule les encouragements, développe la solidarité entre participant et mobilise les ressources nécessaires pour affronter la réalité
  • Ainsi, cela permet à chacun de devenir acteur de son propre changement stimulé par la créativité que génère le groupe.
Comment?
  • Une animation non directive et respectueuse
  • Des règles de paroles (discrétion, confidentialité, liberté de silence et de parole, non jugement)

Le nombre de participants est toujours limité afin de faciliter l’échange

Par la suite l’association fera aussi des groupes de paroles pour les familles, les aidants afin que ceux-ci puissent dire aussi ce qu’ils ont sur le coeur, les difficultés qu’ils rencontrent pour aider le patient D’ici quelques temps, nous allons mettre en place des ateliers de soins pour les adhérents de l’association, dans différents départements Français. Des ateliers de médecine douce : ostéopathie, réflexologie plantaire…..Car la médecine douce est un très bon complément aux soins traditionnel (comme les médicaments) Nous allons mettre en place aussi une étude sur l’impact de l’alimentation et les douleurs des patients SDRC

 

Comments are closed.