formations sur le SDRC

Infirmière avec un  DU (d ‘éducation thérapeutique du patient), patiente experte, présidente de la fédération d’associations Thera Wanka. Je vais dorénavant faire des formations sur le SDRC, ainsi que de l’ accompagnement d’aide pour patients atteints de SDRC, les aidants, famille

Je reste humble face à ce syndrome, puisque les causes sont inconnues. Je ne serais pas là pour porter des jugements

Les buts des formations:

Mieux préparer les professionnels de la santé, les thérapeutes à gérer les patients atteints de ce syndrome, qui sont malheureusement jugés à tort de simulateur puisque la maladie est très peu connue
Dans l’avenir à une meilleure approche du patient et à une meilleure collaboration entre soignants-soignés

Ces formations pourront-être ouvertes aussi aux associations de patients, de santé, de maladies rares………Mais aussi aux particuliers

 formation:

Elle durera environ 7 heures avec pauses

Une formation de 5 personnes maximum, car je désire privilégier les échanges que de faire  de la théorie durant toute la formation

Modalités de la formation

Durée, tarifs
  • A négocier avec le commanditaire
Dates, horaires, lieux
  • A négocier avec le commanditaire
Déroulement de la formation:

Le matin: théorie

  1. Historique de la maladie
  2. Définitions
  3. La différence entre le SDRC1 & le SDRC2
  4. Les critères de diagnostic
  5. Comment le diagnostiquer
  6. Les différents signes
  7. Les complications du SDRC
  8. Les idées reçues

L’AM: théorie (si pas fini le matin), mais surtout de l’échange entre vous et moi, afin de mieux comprendre

conclusion:

Cela est fait vraiment dans le but de mieux faire connaître le SDRC, en espérant que cela provoque une prise de conscience pour ce syndrome, une meilleure écoute du patients. Une meilleure relation de confiance entre le soignant et le patients

Que le patients atteint de SDRC soit vue avec un autre regard que du fameux « c’est dans votre tête », une meilleure prise en charge précoce du patient SDRC

Que l’état prend enfin conscience de la gravité de ce syndrome, que des démarches de reconnaissance de ce syndrome soit mise en place. Que nous faisions enfin parti de la liste des 31 maladies à déclaration obligatoire et que des campagnes de prévention soit mise en place

Pour de plus amples renseignements, ou pour vous inscrire, veuillez remplir le formulaire de contact