Formations sur le SDRC

Infirmière avec un DU (d ‘éducation thérapeutique du patient), patiente experte, présidente de la fédération d’associations Thera Wanka. Je deviens praticienne en relation d’aide pour les patients atteints de SDRC et douloureux chroniques, ainsi que pour les aidants. Avec une formation en EFT: signifie Emotional Freedom Technique, ce qui peut se traduire par technique de libération émotionnelle. L’EFT fait partie des thérapies psychoénergétiques. C’est une technique d’harmonisation et de guérison émotionnelle qui aide également à soulager un grand nombre de symptômes comme les douleurs physiques.

Je vais faire des formations sur le SDRC (syndrome douloureux régional complexe ou algodystrophie & algoneurodystrophie et en ETP (éducation thérapeutique du patient

Pour en savoir plus se rendre sur mon site professionnel: http://www.progressons-avec-nos-douleurs.com

Les buts des formations:

Mieux préparer les professionnels de la santé, les thérapeutes à gérer les patients atteints de ce syndrome, qui sont malheureusement jugés à tort de simulateur puisque la maladie est très peu connue
Dans l’avenir à une meilleure approche du patient et à une meilleure collaboration entre soignants-soignés

Ces formations pourront-être ouvertes aussi aux associations de patients, de santé, de maladies rares………Mais aussi aux particuliers

La formation en ETP est aussi importante afin d’avoir une approche du patient. Puisque ce dernier sera actif et non plus passif.

Formation:

Elle durera environ 7 heures avec pauses

Une formation de 5 personnes maximum, car je désire privilégier les échanges que de faire de la théorie durant toute la formation

 

Modalités de la formation: http://www.progressons-avec-nos-douleurs.com/

Conclusion:

Cela est fait vraiment dans le but de mieux faire connaître le SDRC, en espérant que cela provoque une prise de conscience pour ce syndrome, une meilleure écoute du patients. Une meilleure relation de confiance entre le soignant et le patients

Les patients atteint de SDRC soient perçu avec un autre regard que du fameux « c’est dans votre tête », une meilleure prise en charge précoce du patient SDRC

Prise de conscience de la gravité de ce syndrome, que des démarches de reconnaissance  soient mise en place.

 

 

 

 

Comments are closed.