Dérives & lynchages de la CPAM, MDPH envers les patients SDRC

Association qui se bat pour la reconnaissance du SDRC (syndrome douloureux régional complexe), SDRC1= algodystrophie (sans lésion nerveuse), SDRC2= algoneurodystrophie avec des lésions nerveuses

Dérives & lynchages de la CPAM, MDPH envers les patients SDRC

Dérives & lynchages de la CPAM, MDPH envers les patients SDRC
Pocket

Last Updated on

Rate this post

De plus en plus de patients contactent l’association afin de nous apporter leur témoignage sur les dérives de la CPAM et de la MDPH. Tous cela parce que le SDRC est rare, non reconnu, donc ils se permettent des lynchages . Nous demandons aux patients de passer à l’action

 

CPAM, MDPH & leurs dérives, voir lynchages:

Nous apprenons de la part des médecins, chirurgiens qui commencent à se placer du côté de l’association et à tenir compte de nos informations que la CPAM, les MDPH font du lynchages contre les patients SDRC.

 

Les différentes raisons:

  • Syndrome non reconnu (j’y tiens, nous ne sommes plus une maladie, mais un syndrome et la différence est énorme). Ils font ce qu’ils veulent avec leurs décisions
  • La CPAM dit que les patients SDRC couteraient trop chers à la SS. Ceci est une honte
  • La plus part des médecins de la CPAM connaissent bien les difficultés des patients SDRC, mais vont jusqu’à pousser à bout ces derniers. En leurs disant que le SDRC ce n’est rien, que nous voulons profiter du système et j’en passe
  • Certains ne savent même pas ce que c’est que le SDRC, comme les MDPH
  • La CPAM joue avec la scintigraphie osseuse, quand cette dernière est négative, alors ils disent aux patients qu’ils n’ont rien, et deviennent infecte avec eux

 

Nos réponses à chaque raison de la CPAM:

Quand la CPAM ose nous dire, que nous coutons trop cher, que nous voulons profiter du système et bine nous avons une question pour eux

  1. Pourquoi des personnes se faisant passer pour des douloureux chroniques ayant des douleurs au dos, ont droit à tout? Voici leur réponse: vous comprenez nous ne pouvons pas savoir si c’est vrai ou pas. Le mal au dos ne peut pas se vérifier
  2. Nous, nous devons nous justifier, alors que le SDRC se voit grâce à la clinique du patient. Mais la plus part des médecins ne les connaissent pas. Ceux qui ont mal au dos ne coutent-ils pas cher à la CPAM?
  3. Faire passer des scintigraphies osseuses, alors que nous savons que cela ne sert à rien, mais joue en faveur de la CPAM quand la scintigraphie est négative.
  4. Ne pas connaître les signes cliniques du SDRC, c’est vraiment honteux de la part de personnes qui vont prendre des décisions  importantes sur la vie des patients
  5. Un patient SDRC s’il est onéreux, c’est tout simplement qu’il n’y a aucun traitement afin de nous soulager. Aucune écoute, absence d’informations sur le SDRC ,donc les patients sont obligés de voir énormément  de professionnels afin de savoir ce qu’ils ont
  6. Aucun patient SDRC ne simule, vivre avec le SDRC est un vrai enfer. N’oubliez pas, cause inconnue donc tout le monde peut avoir un jour le SDRC. Même vous les CPAM, MDPH.

 

Conseil de l’ordre des médecins

Nous avons pas d’autres choix que de demander aux patients de mettre tout médecins qui a un manque de respect envers le SDRC. 

Quand vous avez des soucis avec un médecin CPAM ou autres et que ces derniers ne veulent pas reconnaître vos symptômes, vous lynche sur le SDRC.

Passez à l’action :

Mettez les médecins au conseil de l’ordre. C’est malheureux, mais si nous devons faire cela pour que le SDRC & les patients soient reconnus.

Faites-le, c’est vraiment le seul moyens pour nous faire reconnaître!!

 

Nos statistiques :

Voici nos statistiques qui sont bien plus complets que ceux donnés par la CPAM

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

error: Content is protected !!
0Shares

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :