Espoir pour l’allodynie du SDRC1? grâce au venin d’abeille

Voici un article qui explique les effets antiallodyniques dans la forme animal du SDRC 1 animal grâce au venin d’abeille

Pouvons-nous espérer que cela soit par la suite possible pour la forme allodynique chez les humains

Toxines 2017 , 9 (9), 285; doi: 10,3390 / toxins9090285

Résumé:

La douleur neuropathique dans un modèle de douleur post-ischémique (CPIP) imite les symptômes chroniques de type syndrome de douleur régionale complexe I (SDRC I). L’administration de venin d’abeille (BV) a été utilisée dans la médecine orientale pour traiter les maladies inflammatoires chroniques de douleur qui l’accompagnent. Cependant, l’effet analgésique de BV dans un modèle CPIP reste inconnue. L’application d’un joint torique hermétique autour de la cheville gauche pendant une période de 3 h généré CPIP chez des souris adultes mâles C57 / BL6. BV (1 mg / kg, 1, 2, et 3 fois) a été administré dans la couche de SC de la patte arrière, et les effets antiallodyniques ont été étudiés en utilisant le test de von Frey et en mesurant l’expression du type de la neurokinine 1 (NK-1 ) des récepteurs dans les ganglions de la racine dorsale (DRG). L’administration de BV dose-dépendante a réduit le seuil de retrait de la douleur à des stimuli mécaniques par rapport à la valeur de pré-administration et avec celle du groupe témoin. Après le développement du modèle CPIP, l’expression des récepteurs NK-1 dans DRG a augmenté puis diminué après l’administration de BV. administration SC de BV résultats dans l’atténuation de l’allodynie dans un modèle de souris de CPIP. L’effet antiallodynique a été objectivement prouvé par une réduction de l’expression accrue des récepteurs NK-1 dans DRG.

(suite…)

Espoir pour les patients SDRC

Pouvons-nous croire à un espoir, pour patients atteints du SDRC?

Un neurochirurgien Américain: le Dr. Tim Tollestrup redonne de l’espoir aux patients atteints de SDRC. Pour lui: “Il faut simplement l’ évaluation du patient par un chirurgien qui comprend l’ anatomie du système nerveux

Les douleurs & la vitamine C

Quand nous vivons avec un SDRC, en plus de nos douleurs constantes, il y a aussi une augmentation d’un stress et donc une diminution de la Vitamine C dans notre corps.

Cette diminution de la Vit C peut nous provoquer des douleurs supplémentaires: des douleurs type du scorbut: La carence en vitamine C a été associée à la douleur rachidienne, notamment du cou, le bas du dos et de l’ arthrite / rhumatisme.

Voici un article

(suite…)

Vitamine C et SDRC

L’algodystrophie, ou syndrome douloureux régional complexe de type 1, reste une complication majeure en traumatologie opérée du radius distal, selon Camelot et al. (2). Sa survenue est liée aux effets toxiques des radicaux libres sur la perméabilité endothéliale de la microcirculation, à l’origine de pertes protéiques et liquidiennes (8).

L’acide ascorbique a un effet de récupération de ces radicaux libres en excès dans le milieu extracellulaire, et agit comme agent anti-oxydant prophylactique (9). Nous utilisons ces propriétés depuis 1999. Afin d’évaluer l’intérêt de la vitamine C dans la prévention du syndrome douloureux régional complexe de type 1, nous avons comparé deux séries de fractures du radius distal à bascule postéro- externe, réduites et stabilisées par embrochage intra-focal ; dans l’une de ces séries, les patients ont reçu un gramme par jour de vitamine C pendant 45 jours, tandis que les autres patients ont servi de témoins.

Bains écossais dans le SDRC, algodystrophie, algoneurodystrophie

Qui n’a pas entendu en tant que patients atteints de SDRC: faites des bains écossais

Les patients atteint de SDRC, nous entendons souvent les médicaux nous dire de mettre en alternance du chaud et du froid, mais voilà ce que ce traitement à comme impact négatif sur notre corps

Le SDRC est  très douloureux et initialement les patients peuvent recourir à des traitements qui sont préjudiciable à leur condition.

(suite…)

Hypnose douleurs neuropathiques

Voici, un article qui explique l’hypnose dans les douleurs neuropathiques,  à la fin il y a des questions-réponses.

 

L’hypnose & le SDRC, cela fonctionne bien chez certains patients atteints de SDRC, cela peut vous aider à diminuer vos douleurs. Mais attention tout le monde n’est pas réceptif à l’hypnose. On sait que l’hypnose donne de bons résultats chez les patients SDRC
(suite…)

Psychologue

Pourquoi aller voir un psychologue, alors que les douleurs sont bien réelles, elles sont bien présentes. Oui vous n’êtes pas fou, mais cela peut vous aider à faire face, à gérer, à accepter votre SDRC et la douleur chronique, à la fois physiquement et émotionnellement

Thérapie cognitivo-comportementale (TCC) POUR SDRC & DOULEUR CHRONIQUE:

La thérapie coginitivo-comportementale pour le SDRC pourra vous aider à apprendre à modifier la façon dont vous pensez et à modifier la façon dont vous vous sentez réellement et ainsi faire face à votre douleur. Ceci va impliquer:
(suite…)