Scintigraphie, intérêt?

A savoir que la scintigraphie est toujours prescrit, en pensant qu’il est un examen de référence. Alors que ce n’est pas tout à fait vrai, car certains faux négatifs, ont réellement le SDRC, algodystrophie, algoneurodystrophie

 

Mais il faut savoir aussi rassurer un patient quand ce dernier à une scintigraphie négative, au lieu de lui dire: “vous voyez vous n’avez rien” et de le culpabiliser, non une scintigraphie négative, ne veut pas dire que le patient n’a pas de SDRC!!!

 

Certains SDRC donnent des scintigraphies négatives,

 

Lisez cet article, écrit par un médecin: Dr Florentin Clère,
(suite…)

IRM pour identifier la source des douleurs

Voici un article qui parle d’un objectif primordial de développer une clinique [18F] FDG méthode PET / IRM pour localiser plus précisément les sites d’inflammation des tissus accrue en ce qui concerne les sources de douleur. La victime de la douleur chronique, est actuellement confronté à un manque d’outils objectifs pour identifier la source de sa douleur. Un espoir pour tous les patients atteints de SDRC à qui malheureusement à qui on dit souvent: “vos douleurs n’existent pas c’est dans votre tête”.

(suite…)

La cartographie du cerveau

La cartographie du cerveau va être un plus indéniable dans les douleurs chroniques. Rien n’est plus frustrant chez une personne souffrant de douleurs chroniques de ne pas être crues, d’être accueillies avec scepticisme par les professionnels de la santé, parce que des tests médicaux ne mettent pas en existence cet inconfort. Mais de nouvelles méthodes pour la douleur vont pouvoir valider les dires des patients souffrant de douleur chronique et conduire un jour à un meilleur traitement: la cartographie du cerveau.
(suite…)

La scintigraphie pour le SDRC 1 est à stopper

Stop à la scintigraphie, qui est souvent systématique chez les professionnels de la santé. C’est le deuxième article sur la scintigraphie que je mets,afin de comprendre que la scintigraphie n’est pas l’examen de prédilection pour le SDRC. Il peut y avoir des faux négatifs à la scintigraphie, un patient ayant un SDRC peut avoir une scintigraphie négative, de plus en plus de professionnels de la santé demandent d’arrêter de prescrire des scintigraphies aux patients atteint de SDRC. La scintigraphie est onéreuse, pour des résultats qui ne vont pas toujours dans le bien du patient, par conséquent au lieu de prescrire une scintigraphie, souvent un examen clinique est meilleur, ainsi que l’écoute du patient et la connaissance du SDRC.

(suite…)