Vitamine C et SDRC

L’algodystrophie, ou syndrome douloureux régional complexe de type 1, reste une complication majeure en traumatologie opérée du radius distal, selon Camelot et al. (2). Sa survenue est liée aux effets toxiques des radicaux libres sur la perméabilité endothéliale de la microcirculation, à l’origine de pertes protéiques et liquidiennes (8).

L’acide ascorbique a un effet de récupération de ces radicaux libres en excès dans le milieu extracellulaire, et agit comme agent anti-oxydant prophylactique (9). Nous utilisons ces propriétés depuis 1999. Afin d’évaluer l’intérêt de la vitamine C dans la prévention du syndrome douloureux régional complexe de type 1, nous avons comparé deux séries de fractures du radius distal à bascule postéro- externe, réduites et stabilisées par embrochage intra-focal ; dans l’une de ces séries, les patients ont reçu un gramme par jour de vitamine C pendant 45 jours, tandis que les autres patients ont servi de témoins.

Bains écossais dans le SDRC, algodystrophie, algoneurodystrophie

Qui n’a pas entendu en tant que patients atteints de SDRC: faites des bains écossais

Les patients atteint de SDRC, nous entendons souvent les médicaux nous dire de mettre en alternance du chaud et du froid, mais voilà ce que ce traitement à comme impact négatif sur notre corps

Le SDRC est  très douloureux et initialement les patients peuvent recourir à des traitements qui sont préjudiciable à leur condition.

(suite…)

Hypnose douleurs neuropathiques

Voici, un article qui explique l’hypnose dans les douleurs neuropathiques,  à la fin il y a des questions-réponses.

 

L’hypnose & le SDRC, cela fonctionne bien chez certains patients atteints de SDRC, cela peut vous aider à diminuer vos douleurs. Mais attention tout le monde n’est pas réceptif à l’hypnose. On sait que l’hypnose donne de bons résultats chez les patients SDRC
(suite…)

Psychologue

Pourquoi aller voir un psychologue, alors que les douleurs sont bien réelles, elles sont bien présentes. Oui vous n’êtes pas fou, mais cela peut vous aider à faire face, à gérer, à accepter votre SDRC et la douleur chronique, à la fois physiquement et émotionnellement

Thérapie cognitivo-comportementale (TCC) POUR SDRC & DOULEUR CHRONIQUE:

La thérapie coginitivo-comportementale pour le SDRC pourra vous aider à apprendre à modifier la façon dont vous pensez et à modifier la façon dont vous vous sentez réellement et ainsi faire face à votre douleur. Ceci va impliquer:
(suite…)

Les effets dévastateurs des médicaments

Le SDRC et les effets dévastateurs des médicaments:

 

Beaucoup de patients prennent des médicaments forts afin d’être aidés dans la gestion de leur douleur, ce qui malheureusement peut provoquer des problèmes n’ont liés à la pathologie, mais aux médicaments.

 

Un problème auquel nous ne pensons pas:

 

les problèmes dentaires, pourquoi?

(suite…)

La piste des anticorps dans le SDRC

Voici un article qui indique qu’il pourrait y avoir une physiopathologie auto-immune (anticorps) liée au SDRC dans au moins un sous-groupe de patients SDRC.  C’est une belle avancée pour la compréhension de ce syndrome.

 

Même si de plus amples recherches sont nécessaires sur la définition de ce sous-ensemble et dans le rôle des anticorps dans la pathogenèse de SDRC chez ces patients.

 

Quand le monde médical se retrouve devant des patients présentant un SDRC « de type inconnu », il devrait aller dans cette voie là et faire faire des examens complémentaires aux patients.

 

Cet article est assez scientifique, texte écrit en Anglais, après traduction et relecture, il peut malheureusement rester encore erreurs de Français, préférant ne pas trop y toucher pour que cela reste exactement le même article qu’en anglais. (suite…)

Mécanisme des douleurs neuropathiques trouvé

 

Voici une bonne nouvelle pour tous les patients souffrant de douleurs neuropathiques, car la clé du mécanisme qui déclenche les douleurs neuropathiques a été trouvé, ceci grâce à deux scientifiques de l’université de Californie Davis

 

Un processus biologique appelé le stress réticulum endoplasmique semble jouer un rôle clé dans l’apparition de la douleur neuropathique, selon une nouvelle étude. Cette découverte pourrait déboucher sur de nouveaux traitements pour contrôler la douleur chronique associée à un traumatisme, le diabète, le zona, la sclérose en plaques ou d’autres conditions qui causent des lésions nerveuses.
(suite…)

Le mystère des douleurs chroniques

 

Voici ce que vit au quotidien un patient atteint de douleurs chroniques dans la pathologie du SDRC

 

Nous pensons la douleur comme un symptôme, mais il y a des cas ou le système nerveux développe la douleur en boucles en rétroaction et du coup la douleur devient une maladie terrifiante, ce que nous appelons : le mystère complexe de la douleur chronique, comment il fonctionne et surtout comment la traiter :

 

La plus part du temps la douleur est un symptôme dut à une pathologie : symptôme d’une douleur, d’une infection, suite à une intervention, une inflammation.
(suite…)