Crowdfunding pour déplacement table ronde sur les maladies rares

Table ronde à Bruxelles sur les maladies rares le 08/11/2017: L’association organise un crowdfunding afin de pouvoir s’y rendre L’association Thera Wanka vise à faire connaitre et reconnaître le syndrome douloureux régional complexe (algodystrophie et algoneurodystrophie)   Qu’est-ce que le SDRC ? Le syndrome douloureux régional complexe (SDRC) est le « nouveau »terme médical qui […]

En savoir plus

La discrimination, droits bafoués des maladies rares

La Fédération d’associations Thera Wanka tient a alerter sur la discrimination, les droits bafoués des maladies rares. Nous les « rares », nous n’avons pas les mêmes droits que les autres patients atteints d’une pathologie reconnue de la part des CPAM, MDPH Il y a parmi les adhérents une enfant de SDRC, dont un médecin refuse de […]

En savoir plus

Référencement dans un annuaire pro de douleurs & maladies rares

La Fédération d’associations Thera Wanka est  dans un nouvel annuaire professionnel pour un meilleur référencement qui réunit : Structures qui s’occupent de la douleur et/ou des maladies rares Professionnels de la santé qui s’occupent de la douleur Thérapeutes qui s’occupent de la douleur Organismes, fondations, association qui gèrent ou parlent de la douleur et/ou des […]

En savoir plus

Anodin, le SDRC est anodin, ouvrez les yeux

En tant que patient, le nombre de fois que nous entendons que le SDRC est anodin. Pourquoi reconnaître le SDRC, algodystrophie, algoneurodystrophie? Puisque ce syndrome est anodin, que les patients ne risquent rien et surtout qu’on en guéri Il est temps de rejoindre l’association Thera Wanka, pour qu’on arrête de dire que le SDRC est […]

En savoir plus

Risque élevé de SDRC dans un autre membre

Voilà pourquoi, on ne peut pas dire aux patients, le mot guérison pour le SDRC Syndrome douloureux régional complexe (SDRC): Risque élevé de SDRC après un traumatisme dans un autre membre chez les patients qui ont déjà fait un  SDRC dans une main ou au pied: des changements durables dans les systèmes de modulation de […]

En savoir plus

Belle rentrée aux petits patients SDRC et consignes pour les élèves et instituteurs

L’association vient souhaiter une belle rentrée des classes à tous les petits patients atteints de SDRC ou algodystrophie & algoneurodystrophie. Par conséquent, elle demande aussi aux élèves enseignants de ne pas juger ces élèves différents

En savoir plus

Faire une étude sérieuse sur le SDRC en France

Nous recherchons des partenariats afin de nous aider à réaliser une étude sérieuse sur le SDRC*, algodystrophie, algoneurodystrophie en France et de nous aider à faire des campagnes de dons pour financer des recherches sur ce syndrome

En savoir plus

Nouvel référencement dans un nouvel annuaire

Le référencement de la fédération dans un nouvel annuaire qui  répertorie les structures, professionnels… la douleur et les maladies rares Premier annuaire de ce type: L’annuaire de progressons avec nos douleurs est le premier à faire un référencement sur un même site la douleur et les maladies rares. Il y en a aucun de ce […]

En savoir plus

Les colloques ou est conviée l’association

L'association est de nouveau conviée à différents colloques à Bruxelles (là ou beaucoup de décisions se prennent au niveau de la santé). C'est pour cela que vos soutiens sont importants

En savoir plus

Vitamine C et SDRC

L’algodystrophie, ou syndrome douloureux régional complexe de type 1, reste une complication majeure en traumatologie opérée du radius distal, selon Camelot et al. (2). Sa survenue est liée aux effets toxiques des radicaux libres sur la perméabilité endothéliale de la microcirculation, à l’origine de pertes protéiques et liquidiennes (8). L’acide ascorbique a un effet de récupération de ces radicaux libres en excès dans le milieu extracellulaire, et agit comme agent anti-oxydant prophylactique (9). Nous utilisons ces propriétés depuis 1999. Afin d’évaluer l’intérêt de la vitamine C dans la prévention du syndrome douloureux régional complexe de type 1, nous avons comparé deux séries de fractures du radius distal à bascule postéro- externe, réduites et stabilisées par embrochage intra-focal ; dans l’une de ces séries, les patients ont reçu un gramme par jour de vitamine C pendant 45 jours, tandis que les autres patients ont servi de témoins.

En savoir plus