La cartographie du cerveau

La cartographie du cerveau va être un plus indéniable dans les douleurs chroniques. Rien n’est plus frustrant chez une personne souffrant de douleurs chroniques de ne pas être crues, d’être accueillies avec scepticisme par les professionnels de la santé, parce que des tests médicaux ne mettent pas en existence cet inconfort. Mais de nouvelles méthodes pour la douleur vont pouvoir valider les dires des patients souffrant de douleur chronique et conduire un jour à un meilleur traitement: la cartographie du cerveau.

 

La douleur chronique peut conduire à des pertes d’emplois, dépression, désespoir, elles ne sont pas anodines, sont réelles. Elles ne sont pas l’invention du patient, de ce fait ne pas toujours envoyer le patient voir un psychiatre ou un psychologue

Ainsi grâce à l’utilisation de la tomographie par émission de positrons cela aidera à cartographier l’inflammation. Des essais sont faits à l’imagerie cérébrale de l’Université du Colorado scientifique TOR Wager. Cela montre une différence entre la douleur chronique et la douleur soudaine.

Pour la douleur soudaine: l’IRM montre que la signalisation de la douleur va à de nombreux endroits dans le cerveau à la fois

 

Pour la douleur chronique: elle active les zones du cerveau liées aux émotions et des souvenirs

Ainsi grâce à la cartographie du cerveau, un espoir que dans les années à venir, les découvertes des chercheurs aideront à identifier quelles thérapies fonctionneront le mieux pour chaque patient douloureux chroniques

 

Comments are closed.