Attention pose voies veineuses & artérielles, prises de sang

Il est important de savoir que vous pouvez déclencher un SDRC lors d’une pose de voie veineuse ou artérielle & prise de sang

Les professionnels de santé vous devez faire attention lors des prises de sang, pose de cathéter, péridural, sous clavière, les gaz du sang…..Vous n’êtes pas à l’abris de déclencher un SDRC sur votre patient. Quand vous avez un patient qui se plaint de douleur au bras, dos….Ayez le réflexe de lui demander s’il n’a pas eu un examen de sang, pose de cathéter…..cela évitera au patient de rester sans réponse sur ses douleurs.

 

Important: le SDRC & une pose voie veineuse ou artérielle ou une prise de sang mal faite

En France, nous parlons toujours des mêmes éléments déclencheurs du SDRC (certains datent de décennies en arrière: soit disant il faut être dépressif pour déclencher un SDRC , ce qui est faux bien entendu)

Mais nous oublions un qui est plus fréquent q’on ne le pense: Une prise de sang mal faite 

Et oui, une prise de sang qui est faite avec acharnement (c’est à dire qu’on essaye de piquer plusieurs fois aux mêmes endroits, qui n’est pas pratiquer correctement, peu déclencher le SDRC connu aussi sous le nom de maladie suicidaire

Voici comment doit se pratiquer correctement une prise de sang:

Infirmière de profession, je vais vous expliquer cela, sans oublier aucune étape

A retenir: Les nerfs du bras sont extrêmement délicats et doivent être traités avec précaution. Une mauvaise manipulation d’une aiguille ou d’une aiguille de taille inappropriée utilisée sur un patient peut entraîner un SDRC, laissant le patient dans l’agonie pour une durée indéterminée .

  • Bonne technique de lavage des mains . Tout professionnel de la santé qui entre en contact avec des patients ou des matières dangereuses (sang, liquide organique, excréments) doit effectuer un lavage de mains correcte, ceci pour éviter les infections de l’infirmière aux patients.
  • Appliquer un garrot sur le bras supérieur du patient afin de localiser une veine. Cela devrait être fait en temps opportun. Localiser une veine peut être difficile sur des patients plus lourds ou des patients à la peau plus foncée, mais ce n’est pas une raison pour négliger le devoir de soins. Chaque patient doit être traité avec soin et recevoir toute l’attention du professionnel de la santé. Lorsque la veine est localisée, l’infirmière doit retirer le garrot et passer à l’étape trois. Quand on arrive pas à piquer, on demande à une collègue au lieu de s’acharner sur le patient. Si une artère est utilisée au lieu d’une veine( cela se pratique dans certains examens), un nerf peut-être touché, ce qui peut causer des dommages grave au patient.
  • Assurez-vous que tout ce qui est nécessaire est présent et à portée de main. Cela comprend l’aiguille de taille appropriée (pour les enfants et les personnes âgées, une aiguille «papillon» doit être utilisée pour éviter les blessures), des lingettes imbibées d’alcool, des fioles pour recueillir le sang, des compresses de gaze et des pansements. Lorsque tout est prêt, vérifiez la zone pour vous assurer que rien n’a été oublié.
  • Appliquez le garrot sur le bras du patient en préparation de la prise de sang. Nettoyez la zone à utiliser pour la prise de sang avec une lingette imbibée d’alcool de l’intérieur vers l’extérieur du bras, en vous assurant qu’aucune bactérie n’entre en contact avec la zone à dessiner. Tenez délicatement le coude du patient avec une main tout en faisant attention à effectuer la procédure. Lorsque l’aiguille est bien fixée, effectuez la prise de sang dans le bon ordre (chaque flacon a un sommet coloré différent, ce qui est très important pour les professionnels de la santé – un mauvais diagnostic peut se produire si les flacons ne sont pas mit dans le bon ordre).
  • Retirez le garrot du patient avant de tirer le dernier flacon.  Il existe un risque inhérent de lésion nerveuse et / ou d’hématome (une bulle de sang sous la peau) si le garrot n’est pas retiré en temps opportun. Il devrait toujours être retiré avant que la dernière fiole de sang soit tirée. Les doigts ne devraient jamais être autorisés à virer au bleu pendant un prélèvement sanguin. Si cela se produit, la procédure doit être arrêtée, le garrot et l’aiguille retirés dans cet ordre, et un médecin doit être appelé immédiatement.
  • Appliquer une pression,  soulever le bras du patient. C’est une idée fausse commune que le bras doit être maintenu dans la position descendante après un tirage de laboratoire. En réalité, les étudiants en soins infirmiers apprennent à placer le patient dans une position «Statue de la Liberté» (bras levé au-dessus de la tête, si toléré) pendant 60 secondes pour permettre au sang de ne pas s’accumuler dans le creux du bras. la plupart des tests sanguins sont effectués. Il est également important de se renseigner pour savoir si le patient est allergique au latex et d’appliquer un pansement sans latex si nécessaire.

Comments are closed.