Association reconnue d’intérêt général

 

La fédération d’associations Thera Wanka est reconnue d’intérêt général depuis le 16 mars 2015 par la Direction Générales des Finances Publiques…

 
Etre reconnue d’intérêt général est un plus pour la fédération, mais aussi pour les adhérents, les donateurs. Cela permet d’ouvrir le droit au dispositif, les dons et versements effectués par des particuliers ou des entreprises. Puisque nous sommes un organisme d’intérêt général ayant un caractère: social. De ce fait, l’association est éligible au dispositif permettant aux associations de délivrer en contrepartie des dons qui lui sont faits, des reçus ouvrant droit aux réductions prévues aux articles 200.-1 et 238 bis du CGI

 
La gestion de l’association est désintéressée et nous ne poursuivons pas de but lucratif. Nous ne fonctionnons pas au profit d’un cercle restreint de personnes.

 
Nous sommes un organisme à caractère social. Car nous concourons à la protection de la santé publique sur le plan de la prophylaxie, de la thérapeutique, nous venons en aide à des personnes en situation de difficulté du fait de la réalisation d’un risque sanitaire et social.

 

La fédération s’intéresse à une maladie rare, non reconnue: Le SDRC de type 1= algodystrophie & le type 2= algoneurodystrophie (syndrome douloureux régional complexe)

 

Quel est le montant de la réduction fiscale ?

 
La réduction d’impôts porte sur 66% des sommes versées par le donateur, dans la limite de 20% de son revenu imposable. Cette réduction est portée à 75% lorsque votre association a pour objet la fourniture gratuite de repas, de soins ou d’hébergement aux personnes en difficulté, dans la limite de 528€ versés par le donateur.

 
Pour les dons aux associations provenant d’entreprise, la réduction fiscale est de 60% du montant des dons versés à votre association, dans la limite de 5/1000 du chiffre d’affaires annuel.

 
Enfin, lorsque le montant dépasse la limite des 20% du revenu imposable, l’excédent est reporté sur les 5 années suivantes, dans les mêmes conditions fiscales.